Gestion du stress

The Upside of Stress de Kelly McGonigal

Soyons honnêtes, on est tous confronté au stress dans nos vies.

Qu’est-ce que vous pensez du stress? Comment gérez vous votre stress?

Quel impact pensez vous que le stress a dans votre vie?

Et si le stress était une chose positive pour vous ?

Aujourd’hui nous allons parlé d’un livre qui va vous donner une autre image du stress.

Présentation:

The Upside of stress de Kelly McGonigal est un livre qui n’a malheureusement pas encore été traduit en français. On peut traduire son titre par « le bon côté du stress ». Ce livre (qui est très surprenant) plaira aux personnes qui ont un esprit plutôt scientifique car il est rempli de résultats d’études scientifiques.

Au début de ce livre, une étude est faite demandant à des personnes s’ils trouvaient leur vie stressante. Ensuite, on demandait à ces personnes si elles étaient heureuses dans leur vie.

Résultat: les personnes déclarant avoir une vie plutôt stressante sont aussi les personnes déclarants avoir une vie plutôt heureuse.

Les pays où le taux de stress est le plus élevé sont les pays où il y a le plus de bien-être. Les États-Unis sont en tête de liste (ils déclarent en majorité que leur vie est stressante), la Mauritanie est en bas de liste.

Une vie pleine de stress est une vie pleine de sens.

Les gens sont plus heureux quand ils sont occupés, même quand ils sont forcés à prendre plus de responsabilité qu’ils le devraient.

Donc le stress n’est pas un problème en soi, le problème est notre vision du stress.

C’est maintenant que l’effet placebo fait son apparition. En effet si l’on a une mauvaise image du stress, celui-ci aura des mauvais effets sur nous et vice-versa. Selon une étude réalisée, les personnes ayant une mauvaise image du stress voient leur taux de problèmes cardiaques augmenter ainsi que d’autres problèmes (leur risque de mortalité augmente de 43%). Les personnes déclarant que le stress est une bonne chose ont un taux de mortalité inférieure à tous les autres membres de l’étude, y compris ceux qui déclarent vivre une vie peu stressante.

L’état d’esprit que l’on a par rapport à quelque chose va déterminer comment notre corps va réagir.

Une expérience est faite avec 2 groupes de femmes de ménages. Le premier groupe écoute un discours où l’on les informe que leur métier est une activité bénéfique pour leur corps. Le second groupe n’a à écouter aucun discours. Au bout de quelques mois, nous avons constaté que les femmes de ménage du premier groupe étaient en meilleure santé (perte de poids, bonne pression sanguine…) que le second groupe.

De même les personnes ayant une image positive de la vieillesse (sagesse, connaissance…) vivent en moyenne 8 ans de plus que les personnes ayant une mauvaise image de la vieillesse (être inflexible, faible, grincheux…).

Et oui, la recherche nous confirme que les optimistes vivent plus longtemps et en meilleure santé que les pessimistes.

En tant qu’amateur de citations, je vous laisse la suivante :

« L’optimiste et le pessimiste ont tous les deux raisons, mais il y en a un qui est heureux »

David Laroche

Donc, lors d’une situation stressante, au lieu de vous dire « je dois rester calme », dites vous « je suis excité ». Votre corps s’adaptera et utilisera le stress pour améliorer vos performance sans que ce soit mauvais pour votre santé. Votre réponse au stress peut être bénéfique pour vous.

Vous devez transformer le stress de menace en stress de challenge.

Maintenant parlons d’un sujet fréquemment évoqué dans le développement personnel : la diète médiatique (je suis moi-même un grand adepte de celle-ci). En effet dans ce livre nous apprenons que parmi les personnes déclarant des hauts niveaux de stress, 40 % mentionnent les informations comme un grand contributeur de celui-ci.

De nombreux livres de développement personnel évoquent la diète médiatique, je pense par exemple à « La semaine de 4 heures » de Tim Ferris, « l’Effet cumulé » de Darren Hardy où « Demandez et vous recevrez » de Pierre Morancy.

Et de toute façon, ça va vous être utile de savoir qu’il y a eu un tremblement de Terre à l’autre bout de la planète qui a tué 10 000 personnes ? Vous ne pouvez rien y faire n’est-ce pas ? Moi non plus!

Une autre chose vous diminue votre stress et vous augmente votre force de volonté: l’Altruisme.

Se sentir concerné par les autres crée du courage et de l’espoir. Les objectifs altruistes vous aideront à surmonter les épreuves. Se sentir connecté aux autres dans le milieu du travail diminue le risque de burnout.

De la même manière, la solitude augmente l’angoisse.

Pour se sentir moins seul, 2 choses aident :

  • prendre conscience de la souffrance des autres
  • être plus ouvert à propos de vos propres souffrances

Si vous comprenez que la souffrance fait partie de la vie de tout le monde, vous serez plus résistant et plus satisfait dans la vie. Donc pensez « je ne suis pas le seul à ressentir ce que ressens en ce moment ». Même si certaines personnes vous paraissent ne jamais souffrir, gardez en tête que c’est le même « bazar » dans la tête de tout le monde.

Ensuite, aussi contre-intuitif que cela puisse paraître, les personnes ayant souffert durant leur jeunesse ont tendance à aider le plus et à vivre une vie épanouie. Le livre nous parle même d’enfants soldats, qui ont donc vécu des traumatismes dans leur jeunesse. Mais certains ont là encore utilisé ces expériences positivement (on parle alors de croissance post-traumatique) et ils ont des vies très épanouies maintenant.

Donc maintenant, quand une situation de stress surgira, utilisez ces 3 étapes pour canaliser votre stress:

  1. Ressentez les symptômes du stress (cœur qui bat plus vite, estomac serré…)
  2. Donnez la bienvenue au stress et reconnaissez qu’il vous aidera à gérer la situation
  3. Utilisez ce stress à votre profit

Concept principal du livre:

Le monde nous a inculqué que le stress était une chose extrêmement néfaste pour nous. Il faut désapprendre cela. Les personnes qui disent vivre une vie stressante sont aussi les personnes qui déclarent avoir une vie accomplie et heureuse. Le stress signifie que vous êtes en train de lutter pour quelque chose qui vous importe, donc que votre vie à du sens. Au lieu de détester le stress vous feriez mieux de l’accepter et d’en faire un ami, car il vous aide à être plus efficace et productif.

Ce que le livre apporte:

  • une définition de nos valeurs
  • savoir que l’altruisme nous aide à vaincre le stress
  • un changement profond de sa relation vis-à-vis du stress
  • savoir qu’un passé compliqué peut vous aider à vous donner de la persévérance pour créer un meilleur futur
  • l’importance de savoir parler de ses problèmes
  • savoir que lire, regarder et écouter les informations augmentent notre mal-être mental

Sensations à la lecture:

  • un état d’esprit plus positif
  • un état d’esprit plus généreux
  • sentir que sa vie a du sens
  • ne plus se sentir seul dans sa souffrance et son angoisse

À qui ce livre s’adresse-t-il?

Ce livre s’adresse aux personnes angoissées, qui vivent dans la peur du futur, et qui pensent que le stress est très mauvais pour eux. Ce livre va leur montrer que leur vision du stress est bien pire que le stress en lui-même.

Évaluation:

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libres de recevoir gratuitement mon bonus "Le livre dont vous avez besoin maintenant"