Santé

Serons-nous immortels? Ray Kurzweil, Terry Grossman

Vous intéressez-vous aux recherches scientifiques en matière de santé?

Voulez-vous connaître les habitudes qui augmenteront vos chances de vivre plus longtemps et en bonne santé ?

Présentation:

Serons-nous immortels? De Ray Kurzweil et Terry Grossman est un livre qui parle de santé, c’est un livre qui a été très recommandé par Olivier Roland. Ce livre est plutôt du genre scientifique, il comporte pas mal de termes compliqués, et pour cela il est un peu difficile à lire. Aussi il comporte pas mal de prospections futuristes de la science de la santé, et tout cela vu d’une façon très enthousiaste. C’est assez spécial je dois vous le dire. Mais le tout est très utile pour prendre soin de votre santé. Son titre original est « Fantastic Voyage: Live Long Enough to Live Forever ».

Ce livre insiste en effet sur la chance que nous avons en ce moment de vivre dans une période où les progrès de la science avancent très vite. Il y a à peine un siècle et demi, l’espérance de vie moyenne était de 37 ans. Mais le 21ème siècle ne correspond pas à 100 ans de progrès à la vitesse actuelle, mais à 20 années environ. Et nous ferons 20 autres années de progrès à la vitesse actuelle, équivalant à l’ensemble du 20ème siècle dans les 14 prochaines années, puis en 7 années seulement. Cette croissance est exponentielle.

Ce livre par d’un principe simple mais pourtant souvent négligé. Il vaut mieux tout faire pour éviter d’être en mauvaise que de traiter une maladie déjà existante.

La médecine conventionnelle soigne vos maladies quand elles sont déjà là. Elles ne vous disent rien en matière de prévention.

Combattre une maladie après qu’elle soit déclarée est comme essayer de creuser un puits lorsque l’on est assoiffé ou de forger une arme lorsque la guerre est déclarée.

Par exemple le dépistage précoce du cancer n’est pas aussi important que la prévention du cancer par la réduction du risque.

Nous allons commencer par la nutrition, car un praticien de la nutrition vous le dira, il existe 3 causes majeures de décès :

  • Les maladies cardiaques
  • Le cancer
  • les accidents vasculaires cérébraux

Et ces 3 causes résultent essentiellement d’une mauvaise nutrition

Les maladies cardiaques sont toujours la cause majeure de mortalité, tant chez les hommes que chez les femmes.

Chez les hommes, la probabilité de développer un cancer durant sa vie est de 1 sur 2. Chez la femme, il est de 1 sur 3.

Les 2 clés pour réduire les morts par cancer sont la réduction du risque et le dépistage précoce (surtout la réduction des risques comme nous l’avons vu auparavant).

Votre allié nutrition numéro 1: les légumes

Nous allons consommer par un fait de base, on entend souvent dire qu’il faut consommer 5 fruits et légumes par jour, Ray et Terry pensent que ce n’est qu’à moitié vrai et ils nous conseillent de consommer plutôt 10 fruits et légumes par jour en favorisant les légumes (5 à 7 portions de légumes et 0 à 3 portions de fruits).

Pourquoi favoriser les légumes aux fruits me direz-vous ?

Les légumes doivent avoir priorité sur les fruits car ils ont comme les autres aliments sucrés un indice glycémique élevé.

Durant la préhistoire, les seules sources de sucre dont nous ayons accès étaient les fruits. Du point de vue génétique, c’est le régime pour lequel notre corps a été programmé, donc évitez les sucreries, nous reviendrons plus tard sur ce point.

Tout comme vous devez privilégier les légumes aux fruits, privilégiez les jus de légumes aux jus de fruits (boire un jus de fruit industriel ne vous apporte quasiment que du sucre).

Comme vous le savez sûrement déjà, il faut privilégier les fruits et légumes à la viande. Les régimes riches en viande qui, typiquement ont des toxines très concentrés sont associés à un risque élevé de cancer du colon, il en est de même pour les régimes pauvres en fibre.

Étant donné qu’il faut environ 3,5 kilogrammes de céréales pour produire 500 grammes de viande, les produits chimiques toxiques sont plus concentrés dans la viande que dans les légumes et les fruits, et donc choisir des aliments naturels (biologiques) est encore plus important lorsque l’on consomme de la viande.

La graisse animale est une source majeure de pesticides et d’autres produits chimiques utilisés en agriculture. Ces derniers, utilisés pour faire pousser les aliments destinés aux animaux se concentrent fortement dans la graisse animale.

Un régime riche en ail, oignon, citron, romarin, et thé vert peut contribuer à renforcer les fonctions enzymatiques du foie et aider à l’élimination des métaux lourds.

Aussi, la viande rouge, les fruits de mer et les jaunes d’œufs sont des sources alimentaires riches en acide arachidonique préformé pro-inflammatoire, par conséquent la consommation de cas aliments doit elle aussi être limitée.

Ray et Terry vous recommandent de consommer des quantités adéquates d’aliments riches en fibres, y compris des légumes (tels que les brocolis, les choux-fleurs, et les salades vertes) et des légumineuses (telles que les haricots et les lentilles).

Vous avez intérêt à consommer des aliments tels que les haricots, les lentilles, les petits pois, les carottes et le pain complet, contrairement aux pommes de terre, au riz blanc, aux pâtes et à la plupart des céréales.

Favorisez les légumes qui se trouvent au-dessus du sol (choux en tous genres, brocolis, épinards). Les légumes développés en dessous du sol (navets, pommes de terre, betteraves…) contiennent plus d’hydrate de carbone et une charge glycémique plus élevé.

Faites aussi attention au taux de contamination de ce que vous consommer, la banane est par exemple l’un des fruits les moins affectés par les pesticides.

Votre ennemi numéro 1: le sucre

Les américains consomment 200 litres de boisson sucrée par an et par personne. La plupart des boissons sucrées (surtout celles à base de cola sont extrêmement acides. Elles empoissonnent littéralement votre système digestif. Elles peuvent aussi créer un environnement idéal pour la formation de cancer. La consommation de cola favorise aussi la perte osseuse.

Le sucre diminue l’espérance de vie, de nombreuses personnes vivent leur vie comme si elles se dirigeaient vers une falaise sans la voir. Avec une augmentation de poids, c’est comme si vous pressiez le pas et fonciez la tête. Avec une forte consommation de sucre (et donc une augmentation de poids), c’est comme si vous pressiez le pas et fonciez tête baissée vers la falaise.

Le sucre provoque des dommages non seulement en étant rapidement converti en graisse mise en réserve sous la forme d’un excès de poids, mais aussi en augmentant le taux d’insuline dans la circulation sanguine. Le sucre provoque aussi l’irritabilité et les maux de tête.

Le glucose est la seule nourriture que les cellules cancéreuses puissent consommer. En réduisant la quantité de glucose disponible, vous contribuerez à empêcher les cellules d’un cancer latent de devenir des tumeurs développées.

Un aliment avec un indice glycémique élevé augmentera vos taux sanguins de glucose et d’insuline plus rapidement qu’un autre ayant un IG faible tel que les cacahuètes. Ainsi vous avez besoin de connaître l’IG réel qui se présente comme la mesure de laboratoire de la rapidité avec laquelle un aliment élève votre glucose sanguin, vous ne pouvez pas l’estimer par son goût sucré ou par le sucre ou l’amidon qu’il contient.

En évitant le sucre et les aliments à indice glycémique élevé, vous pouvez rompre ce cercle vicieux, diminuer l’intensité de l’inflammation dans votre organisme et ralentir le vieillissement.

Le sucre est donc mauvais pour la santé, son seul substitut valable est la stévia, évitez absolument l’aspartame.

Votre ennemi numéro 2: le surpoids

Le surpoids accélère le processus de vieillissement. Une personne de 20 ans obèse a une espérance de vie de 13 ans inférieur à celle de ses contemporains d’un poids normal.

Avoir une surcharge pondérale de 20 % triple votre risque d’élévation de la pression sanguine et de diabète, double votre risque d’élévation du cholestérol et augmente votre risque de maladie cardiaque de 60 %.

Une étude a montré qu’être en surcharge pondérale ou obèse expliquait 20 % des morts par cancer chez les femmes et 14 % chez les hommes. L’obésité était spécifiquement liée aux cancers du foie, du pancréas, de la prostate et du col de l’utérus.

Il faut se contrôler, des souris qui sont forcées à manger une quantité moindre de calories vivent plus longtemps que des souris qui mangent à leur faim (on a aussi parlé de ce concept dans l’analyse du livre « Pouvoir Illimité » de Tony Robbins).

Changez votre attitude face à la perte de poids, un régime n’est pas une période temporaire de privation, c’est un engagement à long terme.

La capacité de l’intestin grêle à absorber des nutriments varie d’un individu à l’autre et décroît avec l’âge.

Il est préférable de prendre un petit déjeuner sain et d’avoir plusieurs petits repas plutôt qu’un ou deux gros. Manger moins à chaque fois, mais plus souvent. Évitez de surcharger le système digestif et minimiser les pics d’insuline qui conduisent à une résistance à l’insuline et au besoin en hydrate de carbone.

Votre meilleur ami: le sport

Les bénéfices de l’activité physique :

  • diminution du risque de maladie
  • réduction de la pression sanguine
  • augmentation de la force des ligaments et des tendons
  • réduction du stress et aide à la guérison de la dépression
  • amélioration du sommeil
  • réduction du risque de plusieurs types de cancers
  • amélioration de l’apparence physique
  • augmentation de la confiance en soi
  • renforcement des os
  • réduction du risque d’ostéoporose
  • augmentation de l’énergie

Terry et Ray sont en faveur des recommandations de la société américaine du cancer:

-Les adultes doivent pratiquer une activité sportive modérée (ou même plus rigoureuse) pendant un minimum de 150 minutes par semaine. Cela peut être obtenu en 3 sessions de 50 minutes ou par exemple en de multiples sessions de 10 minutes.

Exercice idéal: 30 à 60 minutes de marche par jour (4 à 5 fois par semaine).

La pire des habitudes: fumer

En tant que grand défenseur de l’éducation financière, je vous ai sûrement déjà dit que fumer était la « première activité des pauvres », une activité qui vous enlève beaucoup d’argent des poches. Voyons ici ce que la fumée de tabac fait à votre santé.

Fumer provoque des maladies cardiovasculaires et des accidents vasculaires cérébraux.

La société américaine du cancer estime qu’en 2002, plus de 170 000 morts par cancer (30,06 % du total) étaient le résultat direct de la consommation de tabac.

Faites aussi attention à la pollution de l’air en général.

Les pollutions de l’air à l’intérieur incluent les vapeurs de cuisine et chauffage, la fumée de cigarette, les produits d’entretien commerciaux, les produits de lutte contre les insectes et les rats, les émanations des matériaux de construction et des tapis, la fumée des poêles à bois et des cheminées de charbon.

Attention à la contamination des poissons

Le thon est chargé en mercure, comme poisson il est plutôt conseillé de manger des anchois, de la sardine et le saumon sauvage (le saumon d’élevage est le plus pauvre en graisse oméga 3).

Les enfants qui vivent dans les communautés Inuites traditionnelles du Groenland, soumis à un régime alimentaire riche en produits de la mer ont une incidence accrue de problème de comportement en raison de leur exposition au mercure. Le mercure a des effets négatifs sur le fonctionnement du système immunitaire chez les animaux de laboratoire.

Faites fonctionner votre cerveau

Comment garder votre cerveau en bonne santé ? « utilisez-le ou perdez-le ». En plus de faire travailler votre cerveau gauche (par la lecture par exemple), vous devez aussi garder votre cerveau droit au top de sa forme en exprimant des besoins créatifs ou artistiques : apprentissage d’un instrument de musique, peinture, sculpture, chant, engagement dans un nouveau hobby. Restez en liaison avec les autres. Faites-vous de nouveaux amis et continuez à maintenir des relations anciennes. Cela évitera la détérioration de vos capacités intellectuelles, de même que les troubles de l’humeur fréquent chez les personnes âgées.

Il y a de nombreuses façons de développer de nouvelles cellules cérébrales : suivre des cours de formations permanentes, découvrir de nouveaux pays, rencontrer des gens intéressants ou vous impliquez dans des conversations stimulantes.

Ayez un partenaire de vie. Ceux qui ont fait des mariages réussis et durable ou qui sont engagés dans une relation vivent plus longtemps et ont des vies plus saines.

Développez un état d’esprit positif

Les gens qui s’emportent facilement et qui sont continuellement en colère ont le type de personnalité présentant le risque le plus élevé de maladies cardiaques. La personnalité de type D, caractérisée par un manque de sociabilité et une incapacité à exprimer une émotion, a elle aussi un risque accru de maladie cardiaque (3 fois plus de risque d’infarctus du myocarde).

Les personnes d’une personnalité soupçonneuse étaient 2 fois plus susceptibles de mourir que les confiants. De nombreuses études démontrent les bénéfices pour la santé d’une vision positive et confiante de la vie.

Attention à ce que vous buvez

Le café contribue aussi à créer un environnement acide dans votre système digestif et donc sa consommation doit être limitée.

La recommandation de Ray et Terry : buvez du thé vert au lieu du café.

Ray et Terry nous recommandent même fortement de boire chaque jour plusieurs tasses de thé vert.

De la même manière, les auteurs recommandent de boire chaque jour 0,03 litre d’eau par kilogramme de poids corporel, cela représente environ 2 litres d’eau pour une personne de 70 kilos, soit 9 à 10 verres d’eau par jour.

La cuisson de vos aliments

La cuisson à haute température, par exemple au four, au barbecue, dans une friteuse, sur une broche ou une grille augmente la formation des produits dérivés glycosylés (qui accélèrent le vieillissement). L’ébullition ou la cuisson à la vapeur sont plus saines, parce que la température ne montera pas au-dessus de 100 degrés, point d’ébullition de l’eau.

Concept principal du livre:

Les progrès scientifiques en matière de santé nous permettront de vivre très longtemps, voire éternellement. Mais en attendant que ces progrès arrivent, ce que vous pouvez faire pour augmenter vos chances de vivre plus longtemps et en meilleure santé est de suivre le programme de Ray Kurzweil et Terry Grossman (surveiller son alimentation, pratiquer une activité physique régulièrement et modérer le stress). La meilleure façon d’échapper à une maladie est la prévention qui se fait à travers d’une vie saine.

Ce que le livre apporte:

  • Connaître les dangers de la consommation de sucre
  • Connaître les dangers liés au surpoids
  • Les bonnes habitudes à prendre pour votre santé
  • Connaître la diète idéale pour votre santé

Sensations à la lecture:

  • grande prise de conscience de l’importance de son régime alimentaire sur sa santé
  • prise de conscience de l’importance de faire du sport
  • envie de prendre soin de sa santé

À qui ce livre s’adresse-t’il:

Ce livre s’adresse aux personnes qui veulent se créer des habitudes saines pour entretenir leur santé. Avec le programme de Ray et Terry, ils auront toutes les informations à appliquer pour avoir les meilleures chances de vivre longtemps et en bonne santé. Ce livre peut aussi être très utile aux personnes qui se soucient peu de leur santé pour se rendre compte des conséquences de ce que leur choix de vie peut provoquer sur leur santé.

Évaluation:

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libres de recevoir gratuitement mon bonus "Le livre dont vous avez besoin maintenant"