Bonheur et spiritualité

Les quatre accords Toltèques – Don Miguel Ruiz

Les Toltèques étaient une société ancienne et très cultivée du Mexique.

Voulez-vous profiter de leur sagesse?

Voulez-vous être pleinement vous-même? Voulez-vous que votre esprit arrête d’être un juge qui fait de vous et du reste du monde des victimes?

Présentation:

Les Quatre Accords Toltèques de Don Miguel Ruiz est un livre d’un auteur mexicain qui a été vendu à plus d’un million d’exemplaires en langue espagnole. Il reste un des livres de développement personnel les plus incontournables du moment. Allons-y!

Si nous comparons le système de pensée de la société humaine avec la description de l’enfer que les différentes religions du monde ont divulgué, nous découvrons qu’elles sont exactement pareilles.

Chaque fois que nous éprouvons des émotions comme la colère, la jalousie, l’envie ou la haine, nous expérimentons un feu qui nous brûle de l’intérieur. Nous avons appris à vivre pour essayer de satisfaire les exigences des autres.

Par exemple dans le choix de notre conjoint, nous recherchons la beauté car même si une personne est belle, nous croyons qu’elle ne l’est pas.

Nous essayons surtout de rendre heureuses les personnes qui nous aiment, comme notre père et notre mère, nos frères et sœurs, les prêtres et les professeurs…

Cela nous paraît impossible de nous pardonner de ne pas être ce que nous devrions être, ou plutôt de ne pas être qui nous croyons que nous devrions être.

Premier accord: que votre parole soit impeccable

Une parole impeccable n’engendrera que de la beauté, de l’amour, et le ciel sur la Terre. Les mots créent des sortilèges (que ces sortilèges soient négatifs ou positifs). Le mot impeccable signifie « sans péché », il vient du mot latin pecatus (péché) et du supplément « im » (qui veut dire sans).

Le plus grand péché que vous commettez souvent est de vous rejeter vous-même. De cette manière, être impeccable avec votre parole consiste bien sûr à l’être avec les autres mais aussi avec vous-même. En effet, personne ne vous a traité aussi mal que vous-même.

Les mots sont une pure magie, le langage est le don le plus puissant que nous avons en tant qu’être humain, et qu’est-ce que nous faisons de ces mots ?? nous les utilisons contre nous…

Lorsque vous acceptez une opinion, celle-ci se convertit en un accord que vous passez avec vous-même. Donc vous mettez votre pouvoir dans cette opinion, qui peut se convertir en magie blanche ou en magie noire.

Le résultat est que nous abandonnons à nos croyances à travers notre accord.

Le commérage contamine tout le monde, c’est un peu comme un virus informatique.

Avoir une parole impeccable vous fournira aussi une certaine immunité face à chaque personne qui vous lance un sort (une mauvaise parole). Vous ne recevrez une idée négative que si votre esprit est un terrain fertile pour cela.

Vous pouvez mesurer la qualité de votre parole à partir de votre niveau d’estime de vous-même.

La quantité d’amour que vous ressentez pour vous-même est directement proportionnel à la qualité et intégrité de vos mots. Quand vous êtes impeccable avec vos mots, vous vous sentez bien, vous êtes heureux et vous êtes en paix.

Avec ce livre, Don Miguel Ruiz essaye de planter une graine dans votre esprit. Que cette graine grandisse ou pas dépendra de la fertilité de votre esprit pour recevoir les graines de l’amour.

Second accord: ne prenez rien personnellement

Prendre les choses personnellement est l’expression maximum de l’égoïsme, car l’on considère que tout tourne autour de nous.

Quand une personne vous insulte, ce qu’elle fait et les opinions qu’elle exprime répondent aux accords qu’elle a établi dans son propre esprit.

Même les opinions que vous avez sur vous-même ne sont pas nécessairement vrai, par conséquent, vous n’avez pas le moindre besoin de prendre les choses que vous entendez dans votre esprit personnellement.

Nous avons l’option ou non de croire les voix que nous entendons dans notre propre esprit, de la même façon que nous en quoi croire et quels accords prendre avec nous-même.

Chaque accord est un peu comme un être vivant indépendant, il a sa propre personnalité et sa propre voix.

Ne prenez rien personnellement, car si vous le faites, vous vous exposez à souffrir pour rien.

Nous les êtres humains, nous sommes addicts à la souffrance, (à différents niveaux et à différents degrés). Nous nous soutenons les uns les autres pour maintenir cette addiction.

Votre addiction à la souffrance n’est autre qu’un accord que vous renforcez tous les jours.

Vous pouvez aller où vous voulez, vous rencontrerez des gens qui vous mentiront. Mais au fur et à mesure que votre conscience s’étend, vous découvrirez que vous aussi, vous vous mentez à vous-même. N’attendez pas que les autres vous disent la vérité, car eux aussi se mentent à eux-mêmes. Vous devez avoir confiance en vous et décider ou non de croire ce que quelqu’un vous dit.

Quand ne rien prendre personnellement se convertira en une habitude firme et solide, vous éviterez de nombreuses contrariétés dans votre vie. Votre rage, votre jalousie et votre convoitise disparaîtront. Et si vous ne prenez rien personnellement, même votre tristesse disparaîtra.

Les mauvaises paroles sont un poison émotionnel. Si vous ne prenez pas ce poison émotionnel, il devient plus nocif pour celui qui l’envoie.

Si vous maintenez cet accord, vous voyagerez dans le monde avec le cœur complètement ouvert et personne ne vous fera mal. Vous direz « Je t’aime » sans peur que l’on vous rejette ou que l’on vous ridiculise.

Troisième accord: ne faites pas de suppositions

Toute la tristesse et les drames dont nous faisons l’expérience prennent leurs racines dans les suppositions que nous faisons et dans les choses que nous prenons personnellement.

Il vaut toujours mieux demander que de faire une supposition, car les suppositions créent de la souffrance.

Faire des suppositions dans notre relation avec notre conjoint peut se résumer à chercher des problèmes. Souvent, nous supposons que notre conjoint sait ce que nous pensons et qu’il n’est pas nécessaire que nous lui disions ce que l’on veut.

Quand nous croyons quelque chose, nous supposons que nous avons raison, jusqu’au point de détruire nos relations pour défendre notre position.

Nous devons être et assumer qui nous sommes, de façon à ne pas avoir à présenter une fausse image de nous-même.

Imaginez-vous le jour où vous arrêtez de supposer des choses de votre conjoint, et à la longue de chaque personne de votre vie. Votre façon de communiquer changera complètement et votre relation ne souffrira plus à cause de conflits créés par des suppositions erronées.

La façon d’éviter les suppositions est de demander. Assurez-vous que les choses soient claires.

Un mage blanc utilise les mots pour créer, donner, partager, et aimer. Si cet accord devient une habitude pour vous, vous transformerez votre vie.

Quatrième accord: faites toujours le maximum que vous pouvez

Si nous aimons vraiment ce que nous faisons et si nous faisons toujours le maximum que nous pouvons, alors nous profiterons vraiment de notre vie.

Il ne s’agit pas d’un accord facile à maintenir, mais il vous rendra vraiment libre.

S’engager dans l’action, c’est être vivant

Dieu est vie. Dieu est vie en action. La meilleure façon de dire: « Dieu je t’aime » est de vivre en faisant le maximum que vous pouvez.

De la même manière, la meilleure façon de dire « merci Dieu » est de laisser partir le passé et de vivre le moment présent, ici et maintenant.

Si vous faites le maximum que vous pouvez, les mauvaises habitudes (comme: mal employer vos mots, prendre les choses personnellement, et faire des suppositions) s’affaibliront et avec le temps, seront moins fréquentes.

Si vous tombez (en d’autres termes, si vous ne respectez pas les 3 accords précédents), ne vous jugez pas. Levez-vous et continuez à essayer de respecter ces accords.

Dites-vous à haute voix « aujourd’hui mes mots seront impeccables, je ne prendrai rien personnellement, je ne ferai pas de suppositions et je ferai le maximum que je peux.

Vivez au jour le jour. Faites toujours le maximum que vous pouvez pour respecter les accords, et bientôt, cela deviendra facile.

Aujourd’hui est le premier jour d’un nouveau rêve.

Être libre, c’est être nous-même. Qui nous empêche vraiment d’être libre ? Nous-même…

Le chemin des Toltèques vers la liberté

Lorsque nous sommes enfants, nous n’avons pas peur du futur et nous n’avons pas honte du passé. Notre tendance naturelle était de profiter de la vie, de jouer, d’explorer, d’être heureux et d’aimer.

Maintenant, nous ne sommes plus des enfants, nous pouvons choisir en quoi croire et en quoi ne pas croire. Nous pouvons choisir de croire en ce que nous voulons et cela inclut croire en nous-même.

Vous devez connaître les accords que vous voulez changer avant de pouvoir les changer.

Ainsi, la prochaine étape consiste à devenir conscient des croyances qui nous limitent. Ces croyances se basent sur la peur et nous rendent malheureux.

Chaque jour, nous nous réveillons avec une quantité d’énergie mentale, émotionnelle et physique déterminée que nous dépensons durant la journée. Si nous permettons que les émotions consomment notre énergie, il ne nous en restera plus aucune pour changer notre vie ou pour la donner aux autres.

Nous les êtres humains, nous avons une maladie mentale qui s’appelle la peur.

Les symptômes de cette maladie sont toutes les émotions qui nous font souffrir: la rage, la haine, la tristesse, l’envie, et la déception.

Le pardon est la seule manière de nous soigner. Nous pouvons choisir de pardonner, car nous sentons de la compassion pour nous-même. Nous pouvons arrêter d’être le grand juge qui évalue les autres et nous-même.

Vous savez que vous aurez pardonné quelqu’un quand vous ne sentez aucune réaction émotionnelle quand vous le voyez. Vous entendrez le nom de cette personne et vous n’aurez aucune réaction émotionnelle. Quand quelqu’un vous touche ce qui avant était une blessure et qui maintenant ne fait plus mal, alors vous saurez que vous avez vraiment pardonné.

C’est l’être humain qui doit contrôler ses émotions et pas le contraire.

Et rappelez vous que vous allez mourir. L’ange de la mort nous enseigne à vivre dans le présent.

Je veux que vous oubliiez tout ce que vous avez appris sur la vie. Le rêve que vous vivez, vous l’avez créé vous-même.

Vous avez le pouvoir de créer l’enfer et vous avez le pouvoir de créer le ciel.

Motivez-vous avec votre imagination

Imaginez-vous:

  • de ne pas avoir peur de demander ce dont vous avez besoin
  • de dire oui ou non à quiconque
  • que vous vivez sans peur à être jugé par les autres
  • que vous vivez sans juger les autres
  • que vous pardonnez avec facilité
  • que vous vous débarrassez de tous les jugements que vous avez l’habitude d’avoir
  • que vous vivez sans la peur d’aimer et de ne pas l’être en retour
  • que vous vivez sans la peur que l’on vous rejette
  • que vous vivez sans ressentir le besoin que l’on vous accepte
  • que vous pouvez dire « je t’aime », sans ressentir de honte et sans vous justifier
  • que vous voyagez à travers le monde avec le cœur complètement ouvert et sans la peur que l’on puisse vous blesser
  • que vous vous aimez vous-même, tel que vous êtes
  • que vous aimez votre corps et vos émotions telles qu’elles sont
  • que vous savez que vous êtes parfait tel que vous êtes

Le livre se finit sur une note qui me rappelle mon livre préféré (Conversations avec Dieu de Neale Donald Walsch): la vie n’est pas sensée être une souffrance et ne doit pas l’être, choisissez d’être heureux.

Concept principal du livre:

Nos croyances sont tellement profondes qu’elles en deviennent des « accords » que l’on passe avec nous-même, qu’ils soient bénéfiques ou non. Les Toltèques nous proposent de passer 4 nouveaux accords avec nous-même: être impeccable avec ses paroles, ne rien prendre personnellement, ne pas faire de suppositions, faire toujours le maximum que l’on peut.

Respecter ces quatre accords est bien-entendu très difficile mais cela vous rapprochera du bonheur et de l’épanouissement. Faites de votre mieux et pardonnez-vous les moments où vous ne respectez pas les quatre accords.

Ce que le livre apporte:

  • grande réflexion sur sa parole (avec les autres et avec soi-même)
  • contrôle émotionnel
  • libération du regard des autres
  • lâcher prise
  • libération de la culpabilité et de la honte

Sentiments à la lecture:

  • acceptation de soi-même
  • amour propre et amour pour les autres
  • sensation de vivre dans le présent
  • diminution de la peur et du jugement

Évaluation:

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  

11 Comments

  • Shirley

    Bonjour,

    J’ai justement terminé de lire ce livre ce week-end. Il m’a mené à une réflexion personnelle et intense. La société nous guide plus que ce qu’on pense et c’est à nous de reprendre le contrôle de nos pensées.

    Merci pour ce très bon résumé. Je sais où venir si j’ai besoin d’une piqûre de rappel.

  • Delphine de guerir-anxiete.com

    Merci pour ce beau résumé. Ces 4 principes ont l’air si bête dit comme ça, on se dit que c’est évident et pourtant on ne pense pas à les appliquer dans notre vie de tous les jours. J’adorerais si l’auteur écrivait un autre texte sur comment appliquer concrètement les 4 accords toltèques dans votre vie 😂

    • Karim

      Bonjour Delphine,

      Tu soulèves une question très intéressante sur le fait de comment appliquer concrètement dans notre vie ces enseignements. C’est vrai qu’ils sont très larges et que la vie est construites de petits moments voire parfois de détails.

      De mon expérience, ce qui aide c’est de partir de situations de ta vie que tu as envie de changer et qui ne te plaisent pas, afin de trouver des idées d’applications concrètes. C’est là où tu vas sentir un réel changement dans ta vie.

      Car si tu te lèves le matin en pensant “que ma parole soit impeccable aujourd’hui”, c’est trop large, trop vaste et ça va partir aux oubliettes rapidement ! Par contre si tu te dis que aujourd’hui tu décide d’avoir cette discussion sur ce sujet important avec ton collègue, là c’est spécifique et tu as un cap à suivre, et tu auras des résultats 🙂

      Ensuite, il y a des techniques connues qui fonctionnent, comme la CNV (Communication Non Violente) par exemple pour le 1er accord, ou des techniques de productivité pour le 4ème.

      C’est facile de comprendre ces techniques, mais il est plus difficile de les appliquer et de savoir quand et sur quels moments. C’est là que le coaching peut se révéler très efficace pour aider à avancer rapidement sur ce qui coince. A condition de se faire accompagner par un coach professionnel qui connait son métier.

      N’hésite pas si tu as d’autres questions, c’est justement ma spécialité d’aider les gens à appliquer concrètement des outils de dev perso pour changer leur vie et avancer sur leur véritable chemin.

      Namaste

  • Nicolas

    Plus qu’un livre, un GRAND CLASSIQUE de la littérature de développement personnel.
    Je trouve que tu retranscrits très bien la philosophie (c’est le mot) de l’auteur et j’apprécie le format de tes articles. Synthétique et engagé (tu donnes ton avis). Merci Manu !

    • Manu

      Merci beaucoup Nicolas, ça me fait plaisir!

      Je t’avoue que des moments j’ai des doutes, j’ai l’impression que mes articles sont un peu fouillis!

      En effet ce livre est un GRAND CLASSIQUE, il est puissant et le contenu est assez “compact”, je comprends pourquoi il a du succès

  • Adelin

    Merci pour ton article, ce livre est l’un des tout premiers que j’ai lu en développement personnel. Il fait parti de ceux qui nous force à revenir au moment présent. 4 principes simples et puissant !

  • Kevin Detem

    Je viens justement de lire “Le 5e accord toltèque” du même auteur, où il reprend les 4 premiers …

    Les 4 accords toltèques sont un bon guide vers la connaissance de soi, mais ça demande beaucoup d’efforts pour mettre en pratique !

    Personnellement j’ai bcp de mal avec le 2e et le 3e… Il ne reste plus qu’à travailler dessus 🙂

    Merci pour cet article Manu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libres de recevoir gratuitement mon bonus "Le livre dont vous avez besoin maintenant"