Carnaval d'articles

Mes 3 astuces anti-procrastination

Cet article participe à l’événement “Mes 3 astuces anti-procrastinations” du blog Panda Productif de Tatiana, qui parle de productivité, d’organisation et de développement personnel… J’apprécie beaucoup ce blog, et mon article préféré est celui-ci qui nous donne 5 bonnes raisons d’utiliser un planning et comment l’utiliser efficacement.

Ah la procrastination…on en souffre tous, peut-être à des niveaux différents pour chacun d’entre nous mais je crois que personne ne peut dire qu’il n’a jamais été victime de procrastination à un moment donné de sa vie. Moi aussi, j’ai beau tenir un blog sur le développement personnel je me surprends encore parfois à être un sacré branl… pardon un procrastinateur! Enfin bref sans plus attendre, je vous livre mes 3 astuces pour lutter contre cette maudite procrastination:

Évaluer le coût de la non-action

En effet, un bon moyen de lutter contre la procrastination est d’évaluer le coût correspondant au fait de ne pas agir (à moyen et long terme). Ce coût peut être financier bien évidemment mais pas uniquement, il peut être émotionnel, spirituel, intellectuel ou même santé. Par exemple vous ressentez peut-être le besoin de passer plus de temps avec vos enfants, ce qui va vous demander de modifier votre carrière professionnelle… le coût de ne pas agir dans ce cas serait celui de perdre un temps précieux à passer avec vos enfants, ce qui est peut-être très important à vos yeux. Enfin bref, évaluez ce coût de la non-action, mettez-le par écrit, et regardez-le de temps en temps, c’est lui qui vous motivera à passer à l’action.

Planifier et faire sa TPI en premier

Ce conseil regroupe 2 conseils en un. Le premier est de toujours bien planifier votre semaine. En effet si par exemple vous avez écrit sur votre agenda « Mardi, de 10:00 à 12:00, je vais travailler sur le dossier de monsieur Dupont », votre cerveau va ainsi se préparer à la tâche avant l’heure, donc quand le moment arrivera (par exemple ce fameux mardi de 10:00 à 12:00) vous serez beaucoup plus efficace dans la réalisation de cette action, et la tâche vous demandera moins de force de volonté.

Ce conseil s’applique dans votre vie professionnelle ainsi que dans votre vie personnelle.

La seconde partie de ce conseil me provient de l’excellent livre: Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études d’Olivier Roland. Le conseil parle des TPI (les tâches les plus importantes, en général ce sont celles que vous redoutez, mais qui vous font avancer grandement dans vos projets, donc ce sont celles qui ont le plus de chance d’être repoussées à plus tard). Dans la planification de vos journées vous devez placer vos TPI en début de journée, juste après votre rituel du matin. En effet une fois que vous aurez accompli votre TPI vous vous sentirez fièr de vous et décontracté durant le reste de la journée.

N’oubliez pas que votre force de volonté est similaire à un muscle, il faut la travailler mais ne pas forcer trop fort dessus de suite, sinon vous pourrez vous être victime d’une tendinite (un burn-out).

La technique du « juste 5 minutes »

Alors celle-là c’est peut-être la plus surprenante! Cette technique consiste à (quand vous avez un peu de temps dans votre journée) vous dire: je vais travailler à ce projet, mais juste 5 minutes.

En effet 5 minutes ça paraît peu, et c’est peu en effet, donc cela vous aide souvent à trouver le courage pour vous y mettre. Mais qu’est-ce qui se passe après ces 5 minutes?? Vous commencez à être prix dans l’action et vous continuez pendant une demi-heure!

Et oui, vous vous êtes piégé vous-même! Sauf que cette fois vous vous êtes mis dans un bon piège car vous avez travaillé plus longtemps que prévu sur un projet qui vous tiens à cœur.

Donc voilà, si vous avez du temps après la lecture de cet article, allez-y, allez travailler juste 5 minutes sur ce projet qui vous attend… 5 minutes c’est peu n’est-ce pas ?? Votre conjoint ne vous en voudra même pas 😉

Voilà les amis, ce sont mes 3 astuces anti-procrastinations, je vous laisse et n’oubliez pas, lisez beaucoup de livres!

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  

10 Comments

  • Wendy

    Merci pour ton article, Manu! Le coût de la non action est ton astuce qui me parle le plus. Je la couple avec ma phrase perso (que j’applique surtout au rangement de la maison, domaine de procrastination personnelle ENORME) ! la fée Clochette ne le fera pas à ta place. Parce que j’ai toujours l’impression que si je ne le fais pas, ce sera quand même fait quelque part… Mais non ! Si on ne le fait pas, la tâche ne se fera pas par un tour de magie. D’où l’astuce des 5 minutes pour mettre le chantier en route 😉

    • Manu

      Merci pour ce commentaire Wendy, et oui la procrastination nous frappe dans des domaines plus que d’autres,
      j’ai bien rigolé à ta phrase “la fée clochette ne le fera pas à ta place”

  • Fit-Pac Transformer

    Bonjour Manu, je suis tout à fait d’accord sur le principe des TPI, je me souviens de l’histoires des grosses pierres, des plus petites et des grains de sable dans un bocal. Faire les tâches les plus importantes sont nécessaires pour se libérer d’une forme de stress. Merci pour cet article.

  • Virgo

    Trois excellents conseils contre ce monstre gluant qu’est la procrastination. J’aime particulièrement le premier, même si je m’interroge. Tout comportement de procrastination venant d’une peur, je me demande si la contemplation du prix de cette peur n’aurait pas comme effet de rajouter une bonne couche d’angoisse par-dessus… A tester ! Merci pour cet article !

  • Nicolas Giannone

    Bonjour Manu. Merci pour cet article. Il est vrai que tout le monde procrastine et ces 3 petites astuces peuvent faire la différence. J’ai déjà testé la technique des “juste 5min” et c’est vrai qu’elle fonctionne bien. C’est en démarrant une action que celle-ci prend vie et fini par faire un bel avancement au lieu d’un simple démarrage. Bonne continuation à toi 😉

  • Tatiana de Panda Productif

    Je connaissais les deux premières astuces mais la 3ème me parle beaucoup ! J’aime beaucoup l’idée de s’y mettre pour 5 minutes (et en réalité on peut abattre pas mal de choses en 5 minutes quand on y pense) car c’est vraiment juste le premier pas qui compte (comme pour bcp de choses 😁).
    Alors moi, mon truc-absolu anti-procrastination que j’applique depuis quelques temps seulement mais qui marche du tonnerre, c’est : “si ça dure moins de 2 minutes, fais-le maintenant”. C’est hallucinant comme ça me pousse à faire des micro-tâches (genre descendre un carton à la cave au lieu de le laisser devant la porte pendant toute la journée, passer un coup d’éponge sur le plan de travail si les enfants ne l’ont pas fait…). Bref, ça pousse vraiment à l’action par le fait de savoir que ça ne prend pas plus de 2 min 😊 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon bonus "Le livre dont vous avez besoin maintenant"