Bonheur et spiritualité

L’Alchimiste de Paulo Coelho

Je suis content les amis, j’ai réalisé un petit projet que je voulais faire depuis quelques temps: lire l’Alchimiste de Paulo Coehlo en langue originale (le portugais). Je ne peux pas dire que je parle le portugais couramment mais je peux apprécier un bon livre dans cette belle langue.

Ce livre est un livre de fiction, c’est vrai que sur ce blog, on ne parle pas trop de livres de fictions. Mais ce livre a des notions de développement personnel à en tirer.

Présentation :

Avant de commencer, je vais vous raconter une histoire. L’année dernière j’étais dans un groupe qui mélangeait un peu le coaching et l’investissement. Là-bas on y parlait pas mal de livres. Parmi les membres de ce groupe, il y avait un homme qui a été champion d’Espagne, d’Europe et du monde de bodybuilding (il devait peser plus du double de que je pèse). Cet homme qui s’appelle Carlos me raconta comment l’Alchimiste changea sa vie!

En effet, tout au long de l’histoire on apprend que mener à bien sa « légende personnelle » est la seule obligation de l’être humain. Et l’on apprend que la vie est généreuse pour les personnes qui vivent leur légende personnelle.

Pour un athlète de haut niveau, atteindre sa légende personnelle, c’est être le champion. Et pour devenir champion, ça ne passe pas par quatre chemins: il faut s’entraîner! s’entraîner tous les jours, sans aucune exception…

Et manger correctement, ne pas fumer, quasiment ne pas boire d’alcool, la discipline est le meilleur ami de l’athlète.

En d’autres termes, le bonheur pour un athlète, c’est l’entraînement.

Carlos me raconta qu’il a su très jeune qu’elle serait sa légende personnelle, il a donc commencé l’entraînement assez jeune.

Cependant, Carlos m’a racontait un problème récurrent qui lui arrivait :

  • À chaque fois qu’il se mettait en couple, sa copine l’éloignait de l’entraînement et donc de sa légende personnelle. Évidemment il devait entendre des phrases du genre « pour un jour que tu ne t’entraînes pas, ça ne va rien changer ». Tout ceci était loin de faire son bonheur et l’éloignait de sa légende personnelle.

En lisant l’Alchimiste, Carlos découvrit l’un des concepts les plus intéressants de ce livre :

L’amour n’empêche jamais une personne de poursuive sa légende personnelle, quand cela se produit, c’est qu’il ne s’agit pas de l’amour vrai, celui qui parle le langage du monde. L’amour ne sépare jamais une personne de son bonheur.

Je remercie encore Carlos de m’avoir raconté cette histoire qui m’a fait d’autant plus apprécier ce livre.

Donc vous l’aurez déjà compris, dans ce livre l’on apprend que Dieu est heureux quand l’on mène à bien notre légende personnelle, notre raison de vivre. Ce livre est donc très spirituel et rempli de métaphores et paraboles qui font beaucoup réfléchir.

Maintenant nous allons voir quelques concepts qui apparaissent dans ce livre.

Tout au long de l’ouvrage, les divers métaphores nous rappellent que l’on doit vivre dans le présent. Ce qui rend sa lecture très décontractante. Tout cela nous fait réfléchir sur notre propre recherche du bonheur. Cette phrase en est un bon exemple: «  La peur de souffrir est pire que la souffrance elle-même, chaque pas à la recherche de nos rêves est un moment de rencontre avec dieu et l’éternité ».

Plusieurs fois dans ce récit, le mot arabe Maktub est mentionné. Ce mot signifie « c’était écrit ». En d’autres termes ce qui nous est destiné rencontrera toujours une forme unique, magique et merveilleuse de se manifester. Cela ne sert à rien d’imaginer un passé où l’on changerait nos actions pour accéder à un autre destin, c’est contre-productif. Ce qui doit se manifester se manifestera.

Aussi à un moment de l’histoire, les 2 protagonistes boivent du vin dans une région où l’alcool est interdit. L’un des protagonistes dit à l’autre « le mal, ce n’est pas ce qui rentre dans la bouche des personnes. Le mal c’est ce qui sort d’elles ».

De la même manière dans ce livre, on apprend qu’il existe une langue que tout le monde comprend : la langue de l’enthousiasme et des choses faites avec amour dans la recherche du bonheur et de ce à quoi l’on croit.

Vers la fin du livre, l’Alchimiste nous révèle cette vérité : une seule chose rend un rêve impossible, la peur de ne pas réussir.

Et vous, êtes vous proches ou loin de votre légende personnelle ?

Concept principal du livre:

L’homme, pour vivre une vie épanouie et heureuse doit se concentrer sur le présent et trouver son bonheur à travers de sa légende personnelle (sa raison de vivre). C’est dans le présent que réside le secret, si vous prêtez attention au présent, vous pourrez l’améliorer. Et si vous améliorer le présent, ce qui se passera ensuite, s’améliorera aussi.

À qui ce livre s’adresse-t-il?:

Ce livre s’adresse aux personnes recherchant le bonheur, c’est à dire tout le monde! Ils peut aussi aider les personnes angoissées, dépressives, celles qui ne trouvent pas de sens à leur vie. Ce livre peut aussi aider les personnes qui ont tendance à regretter le passé et à craindre le futur.

Ce que le livre apporte:

  • Bonheur et spiritualité
  • Savoir profiter du présent
  • Une incitation à trouver sa raison de vivre

Sentiments à la lecture:

  • Tranquillité et diminution de l’anxiété
  • Sentiments d’être dans le moment présent
  • Un état d’esprit positif

Évaluation:

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libres de recevoir gratuitement mon bonus "Le livre dont vous avez besoin maintenant"